Est-ce vraiment le pire moment pour devenir pilote?

by Jennifer Yhaye

Cet article est disponible en: Anglais

 

Vous avez peut-être vu ou lu ici et là que l’industrie aéronautique subit des tensions économiques importantes. [Vérifiez mon dernier article  sur le sujet sinon]

Pour un passager régulier, il peut sembler que tout pourrait être réglé une fois que les frontières du monde entier seront enfin ouvertes, mais les passionnés d’aviation a travers le monde entier peuvent être confrontés à des préoccupations plus profondes telles que «est-ce le bon moment pour être / devenir pilote?»

Permettez-moi d’être franche et de répondre: non, ce n’est pas le cas. En vrai, ce n’est pas le bon moment pour faire tout ce qui vous obligerait à être exposé au coronavirus. [dans des moments comme ceux-ci, j’aurais souhaité que les avions pilotés à distance destinés à des opérations commerciales ne soient pas seulement une utopie pour le siècle prochain]

D’un autre côté, examinons un autre aspect du problème: »Est-ce le pire moment pour devenir pilote? »

De temps en temps, je reçois des messages sur mes réseaux sociaux de la part de pilotes en herbe. Je peux parier mes prochains congés payés (bien qu’ils soient très incertain je dois le dire) que tous mes collègues pourront comprendre. Les adorables garçons et filles veulent savoir comment devenir pilote, comment rejoindre une compagnie aérienne [ce que j’espère pouvoir couvrir dans un autre article], etc.

Maintenant, comment dire à ces individus curieux, accablés de passion, qu’ils ne sont pas les bienvenus dans une industrie qui m’a si largement ouverte ses portes ?

Voici quelques faits de base :
• De nombreux pilotes sont sans emploi.
• Une bonne proportion de ces pilotes ont suffisamment d’expérience de vol pour obtenir l’emploi qu’ils souhaitent.
• Nous avons un autre groupe de pilotes qui, fraîchement sortis de l’école de pilotage, attendent ardemment les prochaines annonces de recrutement.
• Ne parlons même pas du nombre actuel d’élèves-pilotes dans le monde!

La réalité est, qu’en tant que débutant, vous tomberez dans un bassin de pilotes expérimentés et « surexpérimentés » au chômage, où vous seriez malheureusement probablement poussé au bas de la pyramide en termes de priorité.

Cela étant dit, à travers cette incertitude, je vis trois citations.

 

1. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

– Antoine Lavoisier

les postes vacants seront remplis par les mêmes personnes qui les ont perdus. Peut-être d’une manière redistribuée, mais ils ne seront pas inactifs pour toujours.

 

2. “La nécessité est la mère de l’invention.”

– Inconnue

Cette citation qui est a mon avis explicite; lorsque le besoin se ferait sentir, des emplois seront créés. Toutes les extensions prévues de la flotte nécessitent plus de recrutements de pilotes, et tout le monde obtiendrait progressivement une place à la table.

 

3.“La chance est ce qui arrive lorsque l’opportunité rencontre la préparation

– Seneca The Younger,  Philosophe Romain

L’essentiel est de rester préparé(e) en gardant une longueur d’avance: mettez a jour votre CV, inscrivez vous a des cours avec certifications en ligne, maîtrisez vos procédures, rédigez une lettre de motivation à l’avance, et qui sait ? Vous pourriez faire partie des chanceux*!

 

J’estime qu’il est impératif de se rendre compte que l’industrie aéronautique pourrait ne pas décoller et naviguer aussi bien qu’auparavant, pour le moins que l’on puisse dire. Il est en outre important que nous en restions conscients pour ne pas nous décourager, mais plutôt pour anticiper. Pour ne pas arrêter de voler, mais plutôt éviter de mettre tous nos œufs dans le même panier.

Je voudrais conclure par cette affirmation qui m’a porté à travers les jours les plus difficiles de cette passionnante carrière. Malgré les épreuves, ne perdez pas votre passion dans le processus car elle est votre plus grand atout en période de doute.

Remarque.
Les plus chanceux : les pilotes qui décrochent un emploi tout droit sorti de l’école de pilotage en moins d’un an.
[Et oui, il existe pire]

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire